Le végétarisme en Inde

L’Inde est le pays du monde qui compte le plus de végétariens ; environ 450 millions de personnes, soit près de 40% de sa population. Dans la région du Gujarat, lieu de naissance de Gandhi, 80% des habitants sont végétariens, ce qui en fait l’état le plus végétarien au monde.

Cela tient en particulier au fait que l’Inde est un pays où règnent une philosophie et une spiritualité importantes, que l’on retrouve notamment au travers des trois grandes religions indiennes, qui prônent la non-violence, et que nous allons détailler ci-dessous.

L’hindouisme

Baba_in_KathmanduL’hindouisme est la 3ème religion la plus pratiquée au monde, après le christianisme et l’islam. C’est également l’une des plus vieilles ; issue d’une très ancienne tradition orale, cette religion, qui ne comporte pas de prophètes ni de dogmes centraux, a assimilé les croyances et philosophies venues des nombreuses conquêtes et invasion qui se sont déroulées sur le territoire actuel de l’Inde.

Bien que cette religion ait, en conséquence, fortement évolué au cours du temps, les hindous croient en l’autorité des Veda, connaissances révélées par les rêves par Brahma aux hommes, grâce à la vision des sages, les Rishi.

L’hindouisme définit 4 buts à la vie humaine : le plaisir (il s’agit du fameux Kama-Sutra), l’Artha (ou prospérité matérielle), le Dharma (ou le devoir de se conformer au droit et à la morale) et le Moksha, ou la délivrance .

Mais le principe fondateur de l’hindouisme est sans aucun doute l’Ahimsa.

Il s’agit d’un concept qui prône la non-violence et le respect à l’égard de toute vie qu’elle soit humaine, animale ou végétale. L’Ahimsa est le principe qui introduit le végétarisme dans la religion hindoue ; selon cette idée, nous avons tous été, ou seront un jour, lors de nos réincarnations, des animaux.

Ainsi est-il écrit dans le Bhâgavata Purana que : “Les personnes coupables qui sont ignorantes des principes religieux, mais se considérant comme totalement pieuses, sans remords, commettent des violences contre les animaux innocents pleinement confiants en leur personne. Dans leur vie prochaine, ces personnes coupables seront mangées par ces créatures qu’ils ont tuées dans ce monde”.

Le végétarisme est considéré par les hindous comme le 1er renoncement auquel le yogi doit se soumettre, afin d’être pur et de pouvoir accéder à la délivrance. gandhi

Il est à noter que dans la plupart des villes saintes hindoues, les alcools et les aliments non végétariens sont interdits. Dans le même ordre d’idée, il existe une loi contre l’abattage des vaches, considérées comme sacrées ; les hindous considèrent la vache comme le meilleur représentant de la bienveillance des animaux, grêce au lait qu’elle prodigue. Elle est donc considérée comme sacrée dans la plupart des états de l’Inde.

Le plus célèbre représentant de l’Ahimsa est sans aucun doute Gandhi. (article à venir)

Le jaïnisme

Le jaïnisme une religion qui s’est développée parallèlement à l’hindouisme, mais qui insiste davantage sur les notions de karma, d’ahimsa et d’ascétisme.

jain-temple-ranakpurPar respect du principe de non-violence, les jaïns sont végétariens ; mais ils s’abstiennent également de consommer les racines, afin de ne pas détruire les plantes, leur destruction pouvant causer du mal à un animal. De la même façon, les jaïns ne consomment pas d’ail ni d’oignon, réputés aphrodisiaque.

Les ascètes les plus pieux évitent même toute activité après le coucher du soleil, afin de ne pas être amené à blesser un être vivant (insectes brulés sur des lampes, ou écrasés en marchant…).

Le bouddhisme

L’Inde est le berceau du Bouddhisme, apparu au V° siècle avant J.-C. Siddhartha Gautama, le futur Bouddha, serait né dans un bois non loin de Kapilavatsu, un village népalais situé sur les contreforts de l’Himalaya et où vivait son père, chef de clan des Shakyas.

La vie du Bouddha est entourée de beaucoup de détails plutôt fantasques, en conséquence de quoi il est très difficile de démêler le mythe de la réalité. Néanmoins, il semblerait que le Bouddha ait été influencé par l’hindouisme et le jaïnisme, très présents à cette époque.

Le Bouddha est donc un personnage historique ayant grandement oeuvré pour la diffusion du végétarisme en Inde ; beaucoup d’hindous ou de jaïns apprécièrent sa philosophie, qui s’appuyait sur leur principe de vie majeur (l’ahimsa), sans toutefois adhérer aux idées du Bouddha.

bouddha%20orchidD’ailleurs, celui-ci ne se sentait pas l’artisan d’une nouvelle religion ; mais davantage comme le porte-parole d’une spiritualité et d’une philosophie qu’il espérait universelles, nécessaires selon pour accéder à l’éveil, la conscience absolue, et par là même, au Nirvana.

Le Bouddhisme a beaucoup reculé en Inde au cours des siècles précédents ; mais il est actuellement en plein essor, pratiqué d’une part depuis longtemps par une petite minorité de la population (notamment les tibétains réfugiées en Inde), ainsi que par les anciens intouchables des castes hindoues, qui se sont convertis en suivant l’exemple de Bhimrao Ramji Ambedkar, un grand leader intouchable de l’indépendance.

En conclusion…

Toutes ces religions enseignent que toute vie devrait avoir une valeur et ne devrait pas être détruite volontairement pour un plaisir humain non nécessaire ; elles ont pour principe essentiel l’Ahimsa, qui peut être traduit par “non-violence”, mais dont le concept s’étend e489-MYSORE-Marche-fleursn réalité bien plus loin ; il y est question de non-nuisance, l’impossibilité pour les pratiquants de l’Ahimsa de faire du mal, volontairement ou par négligence, à un être vivant.

L’Inde est un pays où spiritualité et philosophie sont des valeurs essentielles, qui régissent tous les aspects de la vie quotidienne. La gastronomie indienne n’échappe pas à la règle, et la cuisine végétarienne, qui exclut en plus les oeufs, est particulièrement développée – et savoureuse !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
4 CommentairesLaisser un commentaire »
  • 8 octobre 2011 Répondre
    Fanny dit:

    Bonjour,
    je suis lycéenne, je prépare un exposé sur le thème  » végtarien-végétalien ». Je trouve peu d’informations sur les végétaliens en Inde. Est-ce que ce serait possible d’obtenir une réponse sur le nombre de végétaliens en Inde (en %) ?

    Je vous en remercie d’avance =)

    • 9 octobre 2011 Répondre
      Gwalibeth dit:

      Il me semble qu’il y a environ 40% de végétariens en Inde ; en revanche, je n’ai aucune idée du pourcentage de végétaliens parmi eux…

  • 18 septembre 2012 Répondre
    Vegeshopper dit:

    J’ai bien aimé cet article. En relation avec le bouddhisme, l’une de mes plus belles expériences végétariennes a été d’effectuer un cours de dix jours de méditation Vipassana non loin de Barcelone. J’essaierai d’aborder prochainement sur mon blog la relation entre méditation et végétarisme.

  • 10 mars 2014 Répondre
    Blog Voyage Way dit:

    Lors de mon voyage en Inde j’ai été étonné par le nombre de restaurants « 100% veg », c’est impressionnant le nombre.

    Billet intéressant pour avoir un peu plus d’explications sur le sujet
    Blog Voyage Way Articles récents..6 accessoires indispensables pour votre reflexMy Profile

Laisser un commentaire:Obtenir un Gravatar

*requis

*requis - ne sera pas publié



CommentLuv badge

Et aussi, en Alsace...
... Ou ailleurs sur la toile
A découvrir
Association Végétarienne de France Voir le site de OneVoice

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
Email
Print