Gaia, restaurant végétarien sévillan

Toujours dans notre série sur Séville, je vous propose aujourd’hui de découvrir un petit restaurant qui ne figure pas dans les guides de tourisme. Le Gaia, situé non loin du Guadalquivir, Calle Luis de Vargas 4, propose en effet une cuisine végétarienne, végétalienne et biologique, ainsi que des plats sans gluten. Le tout, à base d’ingrédients produits localement.

Le label Slow Food España

Estampillé Slow Food España 2010-2011, le restaurant participe au programme “zéro kilomètre” et répond à un cahier  des charges très strict. Il est ainsi tenu :

  • de proposer 5 plats “zéro kilomètre” tout au long de l’année, c’est-à-dire cuisinés avec des ingrédients produits localement, et de les indiquer lisiblement sur sa carte
  • d’acheter tout au long de l’année un minimum de 5 produits différents à Arca del Gusto de Slow Food (L’Arche du Goût de Slow Food), et doit pouvoir le prouver en présentant ses factures
  • de se fournir auprès d’au moins cinq producteurs locaux différents, dont au moins un qui ne produit que des légumes ; là encore, il doit être en mesure de remettre à l’antenne Slow Food la plus proche ses factures l’attestant.

Pour qu’un plat soit labellisé “kilómetro 0”, il doit également répondre à un certain nombre de contraintes :

  • 40% des ingrédients au moins, dont l’ingrédient principal, doivent être de production locale, c’est-à-dire provenir de moins de 100 kilomètres
  • 60% des ingrédients restants doivent provenir du réseau Arca del Gusto et être issus de l’agriculture biologique
  • aucun OGM n’est autorisé

slowfoodespanaLe label Slow Food España entend ainsi favoriser l’achat à des petits producteurs espagnols, pratiquant l’agriculture biologique, et encourager la consommation de produits locaux ou régionaux, luttant ainsi contre les émissions de CO2 dans le cadre du transport des aliments, et donc, contre le réchauffement climatique.

Voir le site Slow Food España (en espagnol)

L’histoire de l’épicerie-restaurant Gaia

gaia_panneauC’est avant tout l’histoire de la rencontre de Rosario, étudiante en pharmacie, et de Pepe, qui travaillait au magasin d’aliments naturels de ses parents depuis son adolescence. Au contact de Pepe, Rosario s’est peu à peu intéressée à l’agriculture biologique et aux modes de vie alternatifs ; ils ouvriront d’ailleurs ensemble le premier magasin bio de Séville en février 1995.

Dans le même temps, Rosario, qui a obtenu sa licence de pharmacie, s’est intéressée à d’autres disciplines ; elle pratique maintenant la médecine chinoise ainsi que l’acupuncture.

En février 2007, Rosario et Pepe ouvrent le restaurant Gaia ; il est le fruit d’un long rêve et l’aboutissement d’un projet de vie qu’ils ont bâti à deux. Une partie du restaurant est par ailleurs toujours dédié à la vente de produits biologiques et fonctionne comme une petite épicerie ; de plus, nombreux évènements ont lieu soit au restaurant, soit au Centro Ecológico, situé juste à côté dans la même rue : allant de l’élaboration d’un menu végétarien à des ateliers recyclage, des séances collectives de méditation ou encore des massages traditionnels chinois ou japonais tel que le Seitai (整体)

La carte

Avec de tels principes, vous vous en doutez, la carte du restaurant est amenée à évoluer suivant les saisons. Vous pouvez néanmoins consulter la carte à cette adresse (le temps de chargement est assez long, et la carte est en espagnol).

A notre arrivée dans le restaurant, nous avons été accueillis avec quelques tomates cerises marinées, une crème de je-ne-sais-pas-quoi qui avait l’air d’être à base de betterave, ainsi que du pain et quelques pickles maison aux céréales complètes :

gaia_1

Puis, pour changer un peu du salmorejo classique, j’en ai pris un à base de betterave (oui, vous l’avez deviné, j’aime bien la betterave), tandis que mon ami goûtait une crème de légumes tiède.

 IMG_4480IMG_4479

Etant sensiblement en manque de tofu (et ne supportant plus les oeufs frits, brouillés, au plat, ni les tortillas, ni même la vision d’une poule), je me suis ensuite laissée tenter par l’assortiment de tofus accompagné de légumes grillés :

IMG_4482

Pendant ce temps, mon ami découvrait une nouvelle notion en cuisine, le veggie-burger sans pain :

IMG_4481

Dans tous les cas, nous nous sommes régalés. Nous n’avons pas pris de dessert, j’ai opté pour un thé bio mangue-orange ; au passage pour les alsaciens, la carte des thé du Gaia propose plein de variétés de Yogi Tee, une marque allemande, dont vous pouvez retrouver quelques parfums au Kaufland d’Offenburg Clignement d'œil

¡ La cuenta por favor !

IMG_4477La cuenta, en espagnol, c’est celle que l’on surnomme “la douloureuse” en français : l’addition. Laquelle n’était pas si salée, en voici le résumé :

1 Bionade (limonade bio aromatisée en bouteille) + 1 jus d’orange frais + 2 entrées + 2 plats (à moins de 10€ chacun) + un thé, auxquels on rajoute comme d’habitude le prix du service et du pain = 37,70€.

De plus, la décoration du restaurant est très sympa, et on a même une petite vue sur ce qu’il se passe en cuisine (excusez la netteté des photos, je n’ai jamais été douée ; promis, cette fois ce n’est pas à cause d’un mojito !). Bref, un restaurant coup de cœur, à découvrir absolument si vous passez un jour par Séville ; car si je ne suis pour ma part pas très fan du côté « thérapies alternatives » dans les restaurants végétariens, la cuisine, quant à elle, vaut vraiment le détour !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
3 CommentairesLaisser un commentaire »
  • 12 août 2012 Répondre
    Gaia, restaurant végétarien sévillan | Vivre sans violence | Scoop.it dit:

    [...] Toujours dans notre série sur Séville, je vous propose aujourd’hui de découvrir un petit restaurant qui ne figure pas dans les guides de tourisme.  [...]

  • 16 août 2012 Répondre
    Manger végétarien en Andalousie « A La Une « Vegmundo, blog végétarien, végétalien et vegan ! dit:

    [...] Le petit déjeuner espagnol traditionnel, Tapas végétariennes, Chocolate con churros, Restaurant Habanita Séville, Gaïa restaurant végétarien sévillan. [...]

  • 12 novembre 2014 Répondre
    Isabelle dit:

    Bonjour,
    Actuellement en voyage a Seville, je cherchais un resto VG et me suis donc orienté sur Gaia suite a vos conseils….
    Personnel mal aimable, qui s est trompé dans notre commande, je recois une salade carottes quand je commande du pâté VG, je commande un burger VG, je recois deux pauvres steacks de soja immondes et réchauffés au micro ondes avec des frites pas cuites…
    Je suis VG depuis 15 ans, je n ai jamais aussi mal mangé dans un resto… Mon mari omni n a pas aimé non plus… On se serait cru dans une cantine…. Sauf que cela a coûté 37€ sans le dessert….
    Voila pour mon experience car le blog date de 2012 je crois et celameritait une mise a jour…. :)

Laisser un commentaire:Obtenir un Gravatar

*requis

*requis - ne sera pas publié



CommentLuv badge

Et aussi, en Alsace...
... Ou ailleurs sur la toile
A découvrir
Association Végétarienne de France Voir le site de OneVoice

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
Email
Print