Vegmundo, blog végétarien, végétalien et vegan !

  • Comme chaque année au mois de septembre, la Foire Européenne de Strasbourg s’est installée pour une dizaine de jours au parc des expositions du Wacken. Et comme chaque année, un pays (pas forcément européen, d’ailleurs, il faudra qu’on m’explique un jour) est invité d’honneur de la foire. L’an dernier, il s’agissait de la Thaïlande, et je me souviens avoir vu un artisan sculpter des tableaux en bois impressionnants, un peu comme cela : Pour 2012, l’invité d’honneur... lire la suite »
  • Bientôt la rentrée ! Il est temps pour moi de me remettre à lire autre chose que des romans futuristes ou des livres de recettes. C’est pourquoi, avec près de neufs mois de retard sur la date de publication du livre, je vous propose aujourd’hui un article sur le livre Faut-il manger les animaux ?, de Jonathan Safran Foer, qui a déclenché une belle pagaille dans le monde littéraire en début d’année. Dans la presse Sur l’auteur Tout d’abord, rappelons-nous de cette fameuse ... lire la suite »
  • Complètement inconnu en France, Gary Yourofsky est un activiste de la cause animale très populaire aux Etats-Unis. Enfin, populaire au sein de la communauté végétalienne et végétarienne, car il semblerait qu’il soit nettement moins apprécié des producteurs de viande, de lait et d’oeufs et des forces de police. Gary Yourofsky a en effet été arrêté 13 fois, et a été banni de cinq pays, dont le Canada et l’Angleterre. Il a même passé 77 jours en prison de haute sécurité. P... lire la suite »
  • La cuisine libanaise est connue pour ses spécialités succulentes ; le houmous, les falafels, le caviar d’aubergine… Les mezzés, sortes d’assortiments de hors d’œuvres, ont contribué à populariser la cuisine du Liban à travers le monde entier ; et, pour le plus grand bonheur des végétariens curieux, la cuisine libanaise est pour une large part végétarienne. Un pays si particulier De part sa situation géographique, le Liban est un véritable creuset de civilisations. Coinc... lire la suite »
  • Paru aux éditions La Plage, ce livre de cuisine d’une centaine de pages, d’Anne Brunner, vous propose de faire vous-même vos laits, crèmes, yaourts ou fromages à base de végétaux. Ce qui peut s’avérer utile pour les personnes intolérantes au lactose mais également, vous l’aurez deviné, aux personnes souhaitant s’orienter vers une alimentation 100% végétale. Dévorons ensemble le sommaire de ce livre ! Introduction Dans cette première partie, Anne Brunner propose de r... lire la suite »
  • Bon, j’avoue ; je ne voulais pas y aller. J’ai trainé les pieds, ronchonné, critiqué et fait ma mauvaise tête des mauvais jours, et puis finalement, je me suis résignée. Je suis allée manger dans un resto spécialisé dans le hamburger chic, ouvert depuis peu, dans une rue un peu à l’écart du centre de Strasbourg. Et maintenant, je suis bien obligée de faire amende honorable : non seulement j’ai passé une bonne soirée dans un cadre agréable, mais en plus c’était bon et, ... lire la suite »
  • Ce dimanche 31 juillet, un nouvel article sur les végésexuels est paru dans le journal suisse Le Matin Dimanche. Loin de l’article de Libération qui surfait sur les clichés (malgré le végétarisme revendiqué de l’auteure), je trouve que cet article de Geneviève Comby est nettement plus tolérant et s’intéresse plus en profondeur au concept de végésexualité. Bon, les commentaires des lecteurs restent, quant à eux, assez salés… Je vous laisse juger par vous-même : Lire l... lire la suite »
  • Alors voilà, j’en ai marre : après les pecos-végétariens, les flexitariens et  les “végétariens” qui consomment des fruits de mer, voilà que débarquent les néo-végétariens. Ou comment surfer sur la vague hype du végétarisme, sans devenir végétarien pour autant, parce que la viande / le poisson, c’est quand même vraiment trop trop bon pour arrêter vraiment. Commençons par définir ces termes bidons : Le pesco-végétarien Il ne consomme pas de viande, mais du pois... lire la suite »
  • D’après le site vegephobia.info, la végéphobie est définie comme la “peur des végétariens” ; plus précisément, il s’agit, pour les omnivores végéphobes, de faire honte aux végétariens de se soucier du sort des animaux. La “négation symbolique des végétariens” reviendrait ainsi à nier, dans la pratique, les droits des animaux, ainsi que l’idée qu’ils puissent avoir une conscience et qu’il faille donc se soucier de leur sort. Plus simplement, un végéphobe se r... lire la suite »
  • Tandis que, dans les médias, la pré-campagne présidentielle bat son plein et que chaque jour apporte son lot de petites phrases et grands débats, des associations de défense des animaux agissent. Du moins, elles essaient ; envisageant la prochaine élection présidentielle comme un tremplin pour la cause animale, elles tentent de rallier des politiques. Ainsi peut-on citer par exemple la lettre ouverte aux dirigeants du parti socialiste (à lire ici), signée en juin dernier par de grosses... lire la suite »
Et aussi, en Alsace...
... Ou ailleurs sur la toile
A découvrir
Association Végétarienne de France Voir le site de OneVoice

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera