Le monde est fou, fou, fou, voyez-vous…

Je suis tombée ce matin sur cet article d’Audrey Garric, journaliste pour Le Monde.

Je vous laisse découvrir les chiffres terrifiants de kilos de viande que chaque habitant américain consomme, en moyenne, chaque année ; et vous rendre compte qu’en France, contrairement aux idées reçues, c’est encore pire, avec près de 88 kg/personne en 2009.

Mais je voudrais surtout m’intéresser aux commentaires qui suivent cet article, et révèlent un flot d’idées reçues, d’aveuglement et de végéphobie effarants. A croire qu’il est très mal vu de dire que la consommation de chair animale, surtout dans de telles proportions, est mauvaise pour la santé ; ce que chacun devrait savoir, me semble-t-il, depuis le temps qu’on nous rabâche les méfaits des graisses saturées, le lien de cause à effet entre consommation de viande et accidents cardio-vasculaires, sans compter l’aspect écologique dont la plupart des gens semblent prendre conscience peu à peu. Et s’il est vrai que je m’efforce de rester tolérante envers ceux qui consomment sans complexe des cadavres à ma table, je commence à penser, en lisant de tels commentaires, que ça risque de ne pas durer longtemps.

Avant de lire le petit florilège qui va suivre, gardez bien à l’esprit qu’ils ont été commis par des lecteurs du Monde, qui est tout de même sensé être l’un des journaux les plus réputés ; et attirer donc des lecteurs différents de ceux de Closer. J’ai bien dit “sensé”… (Au passage, j’admire le courage des commentateurs végé qui osent défendre leur position face à tant d’intolérance crasse et d’ignorance).

Si on mange beaucoup de viande mais avec un régime alimentaire varié entre fruits, légumes, bonnes huiles et produits laitiers = régime alimentaire quasi parfait comme en France.

On s’en tape de vos lubies anti-consommateurs de viande.
Faites ce que vous voulez, et foutez la paix à ceux qui ne pensent pas comme vous et ont une palette gustative plus large que la votre et n’ont pas d’oeillières.

C’est étonnant, moi qui suis médecin je ne connais pas les dangers dont vous parlez. Quelles sont vos sources ? […] L’’effet néfaste des viandes et des graisses n’’a été observé que dans une minorité d’’études.

Les végétariens. Je leur dis merci, merci beaucoup. Grâce à eux il en restera plus pour les autres et – si par chance ils étaient nombreux – le prix de la viande baisserait peut-être pour tous les autres. D’avance, merci, merci beaucoup.

Et le vagin de truie farci à la Chinoise, Les couilles et crêtes de coq au vin ? Mmmmmm…

Bizarement il y’a toujours des ayatollah pour defendre le vegetarianisme, aucun pour renoncer entierement au transport motorise et faire du proselytisme dans ce sens la… Il est vrai qu’il faut une tout autre force mental dans notre societe. Le vegetarianisme est juste une posture sans aucune consequence.

D’un autre coté saviez-vous que notre filière viandière (et en particulier bovine) est l’une des meilleure du monde, loin devant la filière américaine? Saviez-vous que pas mal d’américains sont végétariens dans leur pays, mais pas en voyage?

Donc, en gros, les végétariens sont des ayatollahs incapables de conviction profondes puisqu’ils ne peuvent se résoudre à renoncer à un bon steak français.

Mais au fond on s’en fout de ces cons bornés et intolérants qui refusent d’adopter notre régime français parfait et se déplacent en voiture au mépris de la planète (ce que ne font pas les omnivores), parce que grâce à eux la loi de l’offre et de la demande va évoluer et on paiera encore moins cher nos vagins de truie et couilles de coq.

Amis de la poésie, bonsoir… Et, amis des animaux, ou de la planète, bon courage !!! Y’a du boulot…

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Digg
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
8 CommentairesLaisser un commentaire »
  • 11 avril 2012 Répondre
    Jen dit:

    Ces commentaires me foutent encore plus la gerbe qu’un documentaire sur un abattoir. J’ai juste envie de hurler jusqu’à ce que mort s’en suive en lisant de pareilles absurdités…
    « On s’en tape de vos lubies anti-consommateurs de viande.
    Faites ce que vous voulez, et foutez la paix à ceux qui ne pensent pas comme vous et ont une palette gustative plus large que la votre et n’ont pas d’oeillières. »

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les végétariens ont une palette gustative MILLE FOIS plus étendue que vous bande d’abrutis! ET PUTAIN MAIS C’EST QUI QUI A DES OEILLIERES?????? AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!

    • 13 avril 2012 Répondre
      Gwalibeth dit:

      A quelques AAAHHH près, c’est ce que j’ai ressenti aussi ! ;-) Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir…

  • 7 septembre 2012 Répondre
    Un nouvel article d’Audrey Garric « Le Végétarisme Dans Tous Ses États « Divers « Vegmundo, blog végétarien, végétalien et vegan ! dit:

    [...] Audrey Garric, journaliste pour Le Monde, avait déjà écrit un article dénonçant la consommation hallucinante de viande aux Etats-Unis en mars dernier, et s’était ainsi attirée des commentaires forts sympathiques ; pour mémoire, c’est par ici. [...]

  • 10 septembre 2012 Répondre
    Benito dit:

    « Mais au fond on s’en fout de ces CONS BORNES et intolérants »

    Pardon mais quand je lis ca, je me demande qui est le plus intolérant entre vous et ces gens que vous citez. Ne vous croyez pas meilleur que ceux qui mangent de la viande, ça dessert votre cause
    Respecter ceux qui ne pensent pas comme vous, c’est sur ca vous emm… vous serez mieux écouté le jour ou vous cesserez de cracher à la figure des autres.
    Bien à vous

    • 17 septembre 2012 Répondre
      Gwalibeth dit:

      @ Benito : euh, je parle des végétariens dans cette phrase… En paraphrasant les commentaires cités plus hauts… On appelle ça l’ironie, et pour continuer sur le même mode ; c’est gentil de passer me faire une leçon de morale, mais relisez l’article d’abord !

      Enfin, je tiens à préciser tout de même que je ne considère pas les omnivores comme des cons bornés et intolérants et que je ne leur « crache » pas à la figure ; il faut dire aussi que la plupart ne semblent pas être aussi « radicaux » que ceux qui s’expriment dans les commentaires que je cite. Et heureusement. Repecter les différences ne « m’emmerde » pas, comme vous le dites si joliment ; mais j’aimerais que l’on respecte aussi ma différence.

      Bien à vous également…

  • 19 septembre 2012 Répondre
    vegetalis dit:

    gwalibeth:le le vegetarisme ne defend pas la cause des animaux.Il fait tuer moins d’animaux mais en echange il les fait plus souffrir par la production de lait et d’oeufs .C’est une forme d’alimentation hyppocrite qui ne respecte pas lavie non pluscar beaucoups de végétariens restent végétariens.je suis végetalien depuis 12 ans et le vegégétalisme doit toujour etre pratiqué en prenantregulérement de la vitamine B12.

  • 20 septembre 2012 Répondre
    végétalis dit:

    Gwalibeth:Vous dites que les omnivores ne sont pas bornés.je regrette,Ils sont parfaitement au courant. Ils savent trés bien que la viande qu’il mangent étaient des animaux que l’on à amenés de force a l’abattoir pour leur petit plaisir culinaire.Tant que l’on n’a pas le déclic on reste borné c’est ce que Gary yourovsky à expliqué en disant qu’ils ont des oeilléres dans son discours.Qand on sait les conséquences de sa propre alimentation depuis longtemps et que l’on reste omnivore tout en sachant que la viande n’est pas indispensable on est bel et bien borné et en plus égoiste!

  • 30 août 2013 Répondre
    Sylvie dit:

    Hallucinant…. Je sais même pas quoi dire là dessus…
    Sylvie Articles récents..Ce qu’il faut savoir sur la pilule contraceptive (interview)My Profile

Laisser un commentaire:Obtenir un Gravatar

*requis

*requis - ne sera pas publié



CommentLuv badge

Et aussi, en Alsace...
... Ou ailleurs sur la toile
A découvrir
Association Végétarienne de France Voir le site de OneVoice

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera
Email
Print